top of page

LE POLE SPORTS FRANCE, COMMENT CELA SE PASSE ?

A l'approche de l'une des plus grosses compétitions françaises de pole dance et cerceau aérien se tenant les 8 et 9 juillet 2023 à Aubagne, nous avons eu le plaisir de poser quelques questions aux deux organisatrices Elodie et Audrey afin d'y voir plus clair sur les backstages d'un tel évènement !



Bonjour les filles ! Tout d'abord pouvez vous nous présenter Pole Sport Sports France ?

Il est important de savoir que nous ne sommes pas une fédération délégataire et ne pouvons pas délivrer de titre. C'est pourquoi il est important d’utiliser le terme de "compétition" et non de "championnat" bien que les athlètes ne font pas toujours la distinction. Le terme "championnat" est protégé par décret et seules les fédération délégataires ont le droit d’utiliser ce terme. Pole Sports France a été crée en février 2019. Le siège social est situé à Allauch dans le Sud-Est de la France près de Marseille. Pole Sports France est membre de la Fédération Internationale de Pole Sport (IPSF) qui gouverne la Pole Sports à l’international en mettant en place un format structuré de compétition, d’entraînement et d’éducation qui a été accepté par les instances internationales dirigeantes du sport. L’IPSF a obtenu le statut de membre observateur du “Global Association of International Federations” (GAISF) et est signataire du World Anti-Doping Association (WADA). Une compétition Pole Sports France a lieu chaque année et fait partie d’un réseau regroupant plus d’une trentaine de compétitions dans le monde regroupant plus de 5 000 athlètes. Les catégories et disciplines sont les suivantes: Pour la Pole sports

  • Senior Femmes – 18-39 ans

  • Senior Hommes 18-39 ans

  • Hommes/Femmes Doubles – 18+

  • Femmes/Femmes Doubles – 18+

  • Hommes/Hommes Doubles – 18+

  • Masters 40+ Femmes

  • Masters 40+ Hommes

  • Masters 50+ Femmes

  • Masters 50+ Hommes

  • Junior filles – 15 – 17

  • Junior garçons – 15 – 17

  • Junior Doubles Mixed

  • Novice filles – 10 – 14

  • Novice garçons – 10 – 14

  • Novice Doubles Mixed

  • Pre- Novice

Mais aussi la Parapole, l’Artistic Pole, l’Ultra-Pole, l’AerialHoop Sports, l’Aerial Artistic hoop avec presque autant de catégories. Les divisions possibles sont amateur, Professionnelles et Elite en Pole et cerceau sport. En pole et cerceau artistique, les divisions sont légèrement différentes : Amateur, Semi-Professionnelle et Professionnelle. Seuls les athlètes n’ayant jamais enseigné ont le droit de concourir en amateur, autrement c’est la division Professionnelle minimum en Sports ou Semi-professionnelle en Artistique.



Athlète de gauche : Marie Cornillon : @mpoledancemove // Athlète de droite : Maeva Argoud : @pole.maeva

Comment est né le Pole Sports France et qui se cache derrière cette organisation ? L’Association Pole Sports France a été créé dans le but de faire une promotion positive de la pole dance en tant que sport. Elle est gérée par des membres bénévoles de la communauté française de la Pole Dance et créé pour favoriser le développement de la Pole Sports. Elodie Sery est à l’origine de la création de PSF. Elle était impliquée à la base au sein de la fédération internationale (IPSF) au sein du comité exécutif. Elle s’est par la suite formée pour devenir juge, organisateur de compétition et coach IPSF en Pole Sports. Elle voyait à travers la pole dance un véritable sport qui méritait d’être reconnu et connu par le plus grand nombre En effet, pour elle la pole dance a eu des bienfaits physiques et mentaux exceptionnels qu’elle voulait partager. Elle s’est ensuite entourée d’autres personnes comme Audrey Olivieri qui est elle aussi très impliquée au sein de Pole Sports France puisqu’elle en est la secrétaire. Le comité peut aussi compter sur une vice présidente et un trésorier.

Êtes vous rattachées à une Fédération et laquelle ? Pole Sports France est rattaché à la fédération internationale de Pole Sports (IPSF). Nous ne sommes pas rattachés à la Fédération française de danse car cette dernière est rattachée à la POSA qui est une 2ème fédération internationale. Ce sont 2 entités différentes. En France, PSF a signé une convention de partenariat avec la FSAPTT (la fédération Omnisports des ASPTT : une fédération affinitaire) afin de proposer aux affiliés, des licences ainsi qu’une assurance et des avantages et réduction avec des partenaires.

Devez vous suivre un cahier des charges imposé par la Fédération ? Pour les athlètes, le Pole Sports se base avant tout sur la performance sportive et l’exécution d’éléments techniques particulièrement exigeants. Elle est jugée et régie par un « Code des Points » qui a été rédigé en accord avec les normes olympiques utilisées pour d’autres sports comme la gymnastique, le plongeon ou le patinage artistique. Ce volet emblématique de la discipline évolue dans le strict respect des normes de la GAISF (Global Association for International Sports Federation) et du Comité International Olympique (CIO). Nous devons suivre un cahier des charge précis et assez lourd pour les organisations de compétitions. Chaque année les organisateurs doivent suivre et valider une formation qui s’appelle : le « competition training ». Aucun organisateur ne peut prétendre organiser une compétition PSF sans avoir passer cette formation chaque année. Le cahier des charges prend en compte les détails techniques et de sécurité en matière de structure, barre et autres matériels.

Toutes les compétitions DOIVENT utiliser le système de notation IPSF pour toutes les disciplines qu’on appelle le Code de point, que ce soit pour la qualification aux compétitions nationales/mondiales ou pour d'autres compétitions de pole organisées pour toute autre raison. Les compétitions IPSF nécessitent une planification, une préparation et une promotion constantes tout au long de l'année, pas seulement dans les 2-3 mois précédant la compétition. Encourager les athlètes à postuler et en faire un événement où les billets se vendront rapidement doit être travaillé par l'équipe tout au long de l'année. L'établissement de bonnes pratiques de marketing contribuera grandement à la réussite des compétitions qui grandissent chaque année. Tout cela nous est transmis par la fédération internationale. Le reste de l’année, nous devons suivre un code d’éthique et de déontologie que ce soit en tant que juge, coach, président de fédération ou organisateur de compétition.

Quelles évolutions avez-vous prévu pour les éditions à venir ? A ce jour, le nombre d’athlète concourant est devenu trop important pour qu’on continue à tenir une seule compétition par année. La question des compétitions régionales s’est posée mais cela requiert des ressources humaines et matérielles conséquentes donc sous les préconisation de la fédération internationale, il est prévu que nous présentions une journée de compétition nationale par discipline et espacée dans le temps et qualificative à la compétition internationale ayant lieu dans des lieux différents. De plus, L’objectif de l’IPSF, de l’association Pole Sports France et de toutes les autres fédérations affiliées est que le comité olympique reconnaisse la Pole Sports comme une activité sportive officielle et éventuellement fasse partie des Jeux Olympiques.

Pouvez vous nous parler de l'expérience humaine qu'est le Pole Sport France pour vous ? Organiser une compétition nationale de pole sports est une expérience incroyablement enrichissante et stimulante sur le plan humain mais qui requiert énormément de patience, d'organisation, et de créativité pour créer un événement mémorable pour tous les participants et les spectateurs. Il n’est pas toujours facile de composer avec la rigueur et les exigences du code de points et les règles imposées mais nous avons conscience que c’est cette rigueur qui mènera notre sport vers une reconnaissance internationale, on l’espère, un jour.

Pour commencer, il est important de déterminer le lieu de la compétition. Trouver une salle adaptée avec suffisamment d'espace pour les performances, les spectateurs et les zones de repos est essentiel. La promotion de l'événement est également cruciale. Il est important d'utiliser les réseaux sociaux, les sites web spécialisés et les médias locaux pour attirer un large public et garantir la participation de nombreux athlètes. Enfin, il faut créer une atmosphère conviviale et chaleureuse tant avant que pendant l’évènement. Nous devons les accompagner durant les inscriptions,les participants doivent se sentir les bienvenus et soutenus, en mettant en place des zones de repos confortables, des stands de nourriture et des animations supplémentaires pour divertir le public entre les performances. Organiser une compétition nationale de pole sports est un défi passionnant, mais avec une planification minutieuse, de la créativité et une approche amicale, cela est devenu pour nous une expérience inoubliable.


コメント


bottom of page